DECOUVERTE DES INSTALLATIONS METTIS

Fin octobre, les membres de notre association « Montigny-Renouveau, AVANCE » sont venus visiter les installations Mettis.

Jean-Luc Bohl, et une trentaine de membres de notre association étaient présents afin de découvrir les transports de la ville de Metz...

Visite très intéressante et variée : Franck Duval, Directeur Général des TAMM et Tanguy Servais Responsable du pôle Temps Réel leur ont présenté l’entreprise.

Quelques chiffres : la longueur des bus est de 24 m, ils circulent sur 2 lignes de 18 km, Mettis A et B.

La 3è ligne (Mettis C) prévue pour 2025 sera dotée d’équipements à hydrogène.

Un Mettis effectue 60 000 km par an, coût unitaire : 1 100 000 €.

Au niveau du réseau, les Mettis A et B circulent de 05h00 à 01h00, 5 grosses lignes structurantes appelées « Lianes » desservent les grosses communes de la Métropole (Montigny, Marly, Woippy… ) La ville de Montigny est traversée par 3 grosses Lianes L1, L2, L3 et par 4 autres lignes Citéis (plus petites) C13, C14, C15, C17. En complément, les Flexos (bus de soirée), les Proxis (lignes desservant les communes de la seconde couronne, des navettes de rabattement desservant les communes les plus éloignées. Les lignes Ter peuvent également être empruntées avec un titre de transport du réseau Le Met’ entre les gares situées sur le territoire de la Métropole (Metz – Woippy – Peltre – Ars sur Moselle).

À partir de 18 h, un « Mettis découverte » avec prestation (cocktail, apéritif, restauration) et guide conférencier, peut être loué pour un groupe (entreprise, collectivité ou à titre privé)

Pour mémoire, le réseau Mettis a été mis en place sous la présidence de Jean-Luc Bohl.

Il rappelle que Metz est le 1er réseau de véhicules bi-articulés (bus à 3 caisses).

Le réseau Le Met’ est le réseau ayant le plus grand nombre de véhicules bi-articulés de 24 mètres en France. Le nombre de voyageurs était en forte croissance jusqu’en mars 2020 lors du premier confinement. En 2011, le nombre de voyageurs transportés n’était que de 16 millions et en 2019, 23.4 millions de voyageurs ont été transportés.

Le Centre d’Exploitation à Metz-Nord occupe une surface de 8 ha ½. Nous pouvons y trouver, les services administratifs, le remisage des bus, les postes de lavage, les stations de carburants, les ateliers de réparation…

Les Transports de l’Agglomération de Metz Métropole (TAMM) est une société d’économie mixte libre dont le capital est composé de 3 actionnaires :

Eurométropôle de Metz 60%, Kéolis (filiale SNCF) 25% et la SNCF 15%.

Après son exposé, M Duval présente les différents postes de l’atelier : carrosserie (cabine de peinture, banc de redressage…), électricité (dépannage avec ordinateur), magasin (stock suivi par code-barres sur les pièces), mécanique (un contrôle technique est prévu tous les 6 mois pour les bus, ce qui nécessite un pré-contrôle à l’atelier).

Pour terminer, Tanguy Servais leur fait découvrir le Poste de Commandement centralisé où se gère la qualité du service : 300 à 400 appels des conducteurs sont traités quotidiennement. Les Régulateurs ont à leur disposition un mur d’images en direct via 140 caméras, installées en ville et aux arrêts, sur les parkings relais, pour surveiller le trafic et assurer la sécurité des conducteurs et des clients (les images sont enregistrées et conservées 90 jours).

Le gros système informatique (3M€) permet également le suivi de chaque bus et de chaque VL de service en temps réel. Au regard de ces données en temps réel, les Régulateurs agissent pour garantir la meilleure qualité de service possible sur le terrain.

C’est également au pôle Temps réel que sont examinées toutes les perturbations pouvant impacter la progression des bus et nécessitant parfois l’organisation d’une déviation ou l’envoi d’une information pour les conducteurs. Les notes de service ou d’informations sont directement rédigées par le pôle Temps Réel.

Chaque manifestation festive ou revendicative fait l’objet d’une étude avec la Préfecture de Police, l’hôtel de Police, les travaux, rétrécissements de chaussées sont analysés au travers des arrêtés municipaux et font souvent l’objet de réunion sur le terrain pour envisager et organiser le passage des bus. Le but du pôle Temps réel est donc de préparer les perturbations en amont, sur les 44 communes de la Métropole, afin de prévenir tous les incidents de circulation sur le réseau le jour J.

Ensuite « reste » aux Régulateurs du PC à gérer tous les aléas en temps réel (Pannes, absences de conducteurs, fermetures de rues en urgences pour des fuites, d’eau, de gaz, interventions de la police, des pompiers, agressions de conducteurs, etc….)

Un apéritif convivial a clôturé cette rencontre, riche en informations relatives au fonctionnement des transports publics sur l’agglomération Messine.

Nouvelle proposition par le TAMM : À partir de 18 h, un « Mettis découverte » avec prestation (cocktail, apéritif, restauration) et guide conférencier, peut être loué pour un groupe (entreprise, collectivité ou à titre privé)

Merci à Geneviève pour sa rédaction.

Ci-dessous, le diaporama de cette visite à regarder en plein écran.